À la rencontre des carnets de Cerise à Angoulême !

Présenté la première fois dans le cadre du Festival Lyon BD, la BD concert Les Carnets de Cerise pose sa toile le jeudi 30 janvier 2020 à 14h au Théâtre d’Angoulême dans le cadre du Festival International de la BD d’Angoulême qui avait déjà repéré cette série en lui attribuant le Prix Jeunesse en 2013. Pour son retour à Angoulème par la très grande porte, Aurélie Neyret dessinera en live l’histoire écrite par Joris Chamblain, celle du premier tome qui avait remporté le prix il y a 7 ans, agrémentée de quelques éléments du dernier tome publié aux éditions Soleil… (image mise en avant : © Soleil)

De belles rencontres artistiques

Le metteur en scène Mathieu Frey retrouve Fred Demoor, guitariste, accordéoniste et compositeur du spectacle, après leur BD-concert sur Putain d’usine d’Efix, et Jean-Pierre Levaray qu’il associe à Louise Didon, qui prend en charge le violoncelle, le hang et la narration de l’histoire. Les artistes incarnent certains personnages mais ne se supplantent jamais à eux. Ces derniers sont sans cesse projetés derrière eux sur un grand écran. Les planches de BD apparaissent en entier avec le texte et il nous faut parfois lire les bulles. Les artistes ne prenant pas en charge toutes les répliques. Ils sont véritablement des points d’ancrage permettant de rythmer le spectacle mais ne sont pas dans le jeu afin de nous laisser nous immerger complètement dans les dessins. Leur musique accompagne notre lecture et libère nos émotions. On est aux côtés de Cerise quand elle part à l’aventure, on pleure avec elle quand elle est triste et on rit avec elle quand elle est heureuse. Leur position face à face de chaque côté de la scène et de part et d’autre de l’écran leur permet de jouer en toute discrétion sans jamais interférer dans notre lecture et immersion dans ses carnets… Le travail d’animation réalisé autour des pages de carnet justement est vraiment dynamique et propose des interludes récréatifs qui cassent agréablement le rythme de narration. Ces pages nous permettent de mieux connaître Cerise, une jeune fille de 11 ans très curieuse qui aime observer les autres, leur inventer un secret et imaginer une histoire autour. Cette curiosité la pousse à l’aventure, notamment à suivre un homme mystérieux qui s’engouffre dans la forêt des pots de peintures à la main. Il s’avère que cet homme est la seconde rencontre artistique de Cerise qui découvre l’admirable travail de ce peintre qui veut redonner vie à un lieu désaffecté… La première rencontre artistique de Cerise a eu lieu alors qu’elle était toute petite… L’autrice Annabelle Desjardins était venue dans sa classe puis était ensuite passée chez elle pour lui conseiller d’écrire… c’est ainsi que Cerise, aidée par sa mère, s’est mise à griffonner des histoires sur des carnets et que sa vocation de devenir écrivaine est née !

Ces rencontres favorisent l’imagination de Cerise et sa créativité mais l’éloigne également de sa mère qu’il lui faudra rencontrer de nouveau !

carnets-cerise-1 - © D.R.

© D.R

À la rencontre de sa famille…

En voyant la mention « spectacle conseillé dès 8 ans », en tant qu’adulte, on pourrait se dire qu’il s’agit d’une énième histoire d’enfants en quête d’aventures. Il n’en est rien. Si la première partie raconte comment Cerise enquête sur l’homme de la forêt, la seconde partie se concentre davantage sur les relations entre la mère et la fille. Dès le début du spectacle, Cerise parle avec respect de sa mère et leur relation semble au beau fixe sauf qu’on découvre que les deux ont dû mal à communiquer et que pendant plusieurs années, Cerise ne parlait plus du tout à sa mère… D’une aventure assez habituelle pour ce type de BD, on arrive au dénouement d’un drame familial et à la levée de plusieurs tabous qui permettront à la famille de se reconnecter…

Entre l’aventure et la relation mère-fille complexe, les enfants parviennent facilement à s’identifier aux yeux pétillants de cette jeune fille qui semblent s’animer devant nous. Les parents eux trouveront facilement de quoi méditer en observant l’attitude de Cerise et en découvrant les tourments d’une mère qui aime sa fille et veut l’aider mais ne sait pas trop comment faire… La musique accompagne aisément cette transition entre un début de spectacle plein d’entrain et une fin plus sérieuse et émouvante… Méfiez-vous, ce spectacle pourrait bien vous tirer les larmes…

D’une beauté et d’un rythme saisissant, ce spectacle vous plonge dans l’univers des Carnets de Cerise. Les fans seront ravis de retrouver leur héroïne sur grand écran, quant à ceux qui ne connaissent pas, ils ressortiront avec l’envie folle de lire les cinq tomes de la série ! Si vous passez par Angoulême, ne manquez pas l’occasion de découvrir une forme originale à partir d’une BD riche en émotions !

Vous trouverez ici le lien vers le teaser du spectacle.

Jérémy

 

 

Article rédigé par Jérémy Engler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *