A ne pas rater demain au festival des Quais du Polar

Dans le cadre de la 10ème édition du festival des Quais du Polar, qui se déroule à Lyon depuis vendredi et jusqu’à demain soir, le genre policier investit et s’immisce partout au sein de la ville. Le polar s’invite dans les rues, dans les musées, dans les cinémas, et même dans vos assiettes ! Afin de vous repérer dans ce tourbillon policier, la rédac’ de L’Envolée Culturelle vous propose une petite sélection des événements à ne surtout pas rater. Suivez le guide !

Le polar dans tous ses états

« Bigger than fiction : ces faits divers réels qui deviennent romans noirs »
Les écrivains se sont toujours inspirés de la réalité pour créer. C’est au XIXème siècle avec l’essor de la presse que les auteurs ont commencé à revendiquer les faits divers comme source d’inspiration. Les journaux fourmillent de crimes, d’histoires sordides qui ne demandent qu’à être exploitées. Le polar s’inscrit dans la lignée du roman réaliste. Il s’agit de réaliser une fiction à partir de faits réels. On pourra se demander quelle est la part d’invention lorsque l’on prend appui sur un fait divers ? Que conserve-t-on du fait divers, que rajoute-t-on ? Comment transforme-t-on une histoire vraie en roman policier ?
Rendez-vous à 10h, au Palais du commerce, salle Tony Garnier où vous pourrez entendre débattre de ces questions Cathi Unsworth (romancière britannique, dernier roman Zarbi), Jérémie Guez (auteur français, récompensé par le prix SNCF du polar pour Balancé dans les cordes), Frédéric Jaccaud (écrivain suisse, dernier roman La Nuit), Marin Ledun (romancier français, récompensé notamment par le Prix des lecteurs du Festival de Polar de Vileneuve-lès-Avignon pour Les Visages écrasés, 2012, dernier roman L’Homme qui a vu l’homme).

« Du livre à l’image : l’histoire du Dahlia noir » Quand un roman devient bande dessinée.
Le Dahlia noir, roman de James Ellroy, publié en 1987 est considéré comme un chef-d’œuvre de la littérature policière. L’auteur s’est inspiré d’un fait réel, d’une affaire de meurtre non élucidée de 1947. Une jeune femme, Elisabeth Short est découverte morte, son cadavre affreusement mutilé, dans un terrain vague à Los Angeles. Deux flics mènent l’enquête. Dans son roman, James Ellroy nous fait découvrir la ville de Los Angeles, fait de cette dernière un personnage à part entière. L’adaptation du roman en bande dessinée est l’occasion de rencontrer James Ellroy et le dessinateur Miles Hyman.
Rendez-vous à 10h30 à l’Hôtel de ville.

« Polar et gastronomie, vous allez déguster ! »

Polar et gastronomie
Le polar s’invite dans vos assiettes ! La ville de Lyon étant renommée pour sa bonne chair, il paraît logique que le polar investisse aussi la gastronomie. Vous pourrez découvrir des mets made in polar. Quoi de plus alléchant que de mêler littérature et nourriture ? A vos fourchettes ! Vous aurez le plaisir de partager cette parenthèse « polarement » culinaire avec les auteurs français : Claude Mesplède (auteur d’un dictionnaire consacré au genre policier), Noël Balen (connu par le grand public pour la série Le Sang de la vigne), Vanessa Barrot (écrit en collaboration avec Noël Balen la série « Crimes Gourmands » chez Fayard), Anne Martinetti (auteur de livres de cuisine ayant pour thèmes les héros de romans policiers, les péchés mignons des romanciers de polar, dernier ouvrage Alimentaire mon cher Watson).
Pour les gourmands donc, rendez-vous à 12h à l’Hôtel de ville, Salon rouge.

« Qu’est-ce qui pourrait sauver l’amour ? »
Quelle place pour l’amour dans le polar ? Le terme « amour » n’est pas l’un des premiers mots qui nous vient à l’esprit quand on pense au roman policier. Pourtant, le polar n’est pas dénué d’amour. Adultère, triangle amoureux, femme fatale, crime passionnel, désir, pulsions, sont autant d’ingrédients qui nourrissent les romans policiers.
Pour creuser la question, rendez-vous à 14h30, à l‘Hôtel de ville. Vous parlerez d’amour et de polar avec Camilla Läckberg (écrivaine suédoise, lauréate du Grand prix de littérature policière pour La Princesse des glaces), Thomas H. Cook (romancier américain, dernier roman Le Dernier message de Sandrine Madison), Alfredo Noriega (auteur équatorien, son roman Mourir, la belle affaire), Marcus Malte (romancier français, récompensé par le Prix des lecteurs Quais du polar 2008, pour Garden of love, dernier roman, Cannisses), Rafael Reig (auteur espagnol, dernier roman, Ce qui n’est pas écrit).

En tête à tête avec les maîtres du genre policier

Rencontre avec l’invité d’honneur du festival Quais du polar 2014 : James Ellroy
James Ellroy est considéré comme le maître incontesté du polar Américain. Ses polars explorent l’Amérique contemporaine. Son succès s’est illustré par les nombreuses adaptations cinématographiques de ses romans dont Le Dahlia noir (1987), L.A Confidential (1990), dernier recueil, Extorsion.
Vous aurez notamment la chance d’assister à une lecture de ses œuvres par l’auteur lui-même. Rendez-vous à 14h30, à l’Opéra, dans la Grande Salle.

Rencontre avec le romancier et scénariste américain George Pelecanos
Le réalisme de ses romans, les descriptions précises et détailéls, un style quasi journalistique, l’aspect cinématographique caractérisent ses romans. Pour ce dernier, le polar est un révélateur social. L’écrivain y explore notamment les problèmes raciaux.
Rendez-vous à 16h à l’Hôtel de ville.

Dans la ville

Jouer avec le genre policier, quand le polar investit les rues lyonnaises

L’enquête : une enquête grandeur nature au cœur de la ville !
Si vous n’avez pas eu l’occasion de la faire le samedi, séance de rattrapage le dimanche de 9h à 12h. Saisissez l’occasion de devenir un véritable détective. En cette année de commémoration, on remonte le temps et on plonge dans l’univers de la guerre de 14-18. Grégoire Crépin, petit-fils du poilu Justin Crépin, en fouillant dans les affaires de son grand-père découvre son journal de guerre. Son grand-père mentionne que son frère d’arme Félix Leurat a été assassiné et que les dix diamants que sa marraine de guerre lui avait confiés n’ont toujours pas été retrouvés… Parcourez les rues de la presqu’île et du vieux Lyon muni de votre livret d’enquêteur afin de découvrir où se cachent les diamants et qui a assassiné Félix. Vous trouverez votre livret à la Galerie des Terreaux.

Le polar et la culture ! Le polar au ciné et au musée !

Spectacle l’affaire Caïus

Le musée Gallo-Romain vous propose de plonger dans les heures sombres de la Rome impériale du Ier siècle, en mettant en scène sous forme d’enquête L’affaire Caïus, roman de littérature jeunesse. Un élève nommé Rufus, fait une mauvaise blague en écrivant sur sa tablette « Caïus est un âne ». Mais, le lendemain la même inscription se retrouve écrite en lettres couleur rouge sang sur la façade du temple de Minerve. Cet acte sacrilège au Ier siècle est considéré comme un crime. Tout le monde accuse alors Rufus. Mais est-il vraiment coupable ? Le spectacle alterne entre des scènes jouées par les acteurs et jeu de piste. A vous de trouver le ou les coupables, de trouver les mobiles des accusés. Une activité idéale pour s’instruire en s’amusant ! Placere et docere comme diraient les Romains !
Rendez-vous au musée Gallo-Romain à 15h.

The Chaser (2008), récompensé par la Caméra d’or au festival de Cannes en 2008, de Na Hong-Jin.
Mélange de violence, de tragédie et de réalisme, ce film relate l’histoire de Jung-Ho, un ex-policier coréen, reconverti en proxénète. Ce dernier renoue avec son ancien métier lorsqu’un de ses filles est enlevée par un tueur en série. Il décide de tout mettre en œuvre pour la retrouver. Un film haletant qui se déroule sur 24h. l’angoisse sera au rendez-vous. Où ? Cinéma comoedia. Quand ? À 11h15.

Winter’s bone (2010), de Debra Granik, au cinéma Pathé Cordeliers, à 19h.
Ree Dolly, 17 ans, vit dans le Missouri. Elle est responsable de ses frères et sœurs et de leur mère invalide. Son père, dealer, ayant mis la maison en caution, Ree Dolly décide de partir à sa recherche. Son parcours qui l’amène à fréquenter les réseaux criminels est l’occasion de découvrir une Amérique rurale et violente. Réalisme et émotion seront au rendez-vous.

En espérant que cette sélection vous donnera envie de passer votre journée dominicale en compagnie du genre policier.

Mel Teapot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *