Apprenez à devenir « Patients » avec Grand Corps Malade !

Grand Corps Malade, le chanteur de slam, est bien connu du public. Avec deux victoires de la musique, album révélation et révélation scène de l’année 2007 pour son premier album Midi 20, à son actif et cinq albums, Grand Corps Malade est devenu un incontournable du slam français. Cependant, qui connait Fabien Marsaud, alias Grand Corps Malade, celui qui rêve de devenir sportif professionnel ? Qui est cet homme d’un mètre quatre-vingt-quatorze avec une béquille ? C’est dans son roman Patients, publié en 2012, que nous découvrons qui il est.

Faites connaissance avec Fabien Marsaud

Fabien Marsaud a à peine vingt ans lorsque que son accident survient. Il plonge la tête la première dans une petite piscine et se retrouve tétraplégique incomplet. C’est dans ce livre en prose et non en slam que nous entrons dans la vie de Grand Corps Malade lorsqu’il est en centre de rééducation. C’est avec une belle plume que nous faisons sa connaissance.

Patients débute avec la chanson 6ème sens puis Je dors sur mes deux oreilles issues de l’album Midi 20. Nous découvrons un nouveau monde, celui des handicapés. Un monde souvent laissé à l’écart… où doit vivre Fabien Marsaud du haut de ses vingt ans. A ses côtés, nous arpentons les couloirs des hôpitaux et du centre de rééducation dans lequel il vit.

patients grand corps malade

Un roman plein d’humour et d’émotions

Les textes des chansons de Grand Corps Malade sont diversifiés mais ont tous en commun une chose : ils sont engagés et transmettent un message. Nous retrouvons la même plume dans Patients et dans ses chansons.

C’est avec courage et humilité qu’il nous conte ses mois passés à essayer de vivre et de remarcher. Il raconte le monde en centre de rééducation sans fioriture et avec un réalisme saisissant. Tout y passe : le rapport intime avec le personnel soignant, les progrès, les difficultés à accepter son handicap, les techniques développés par les ergothérapeutes afin d’améliorer le quotidien des personnes handicapés… et bien sûr, les séances de rééducation ! Grand Corps Malade nous dépeint aussi avec humour les relations qu’il entretient avec ses camarades qui vivent avec lui. Dans son centre, il y a des jeunes personnes ainsi que des personnes plus âgées et de nombreux services, celui des grands brûlés, des traumatisés crâniens…

Nous roulons en fauteuil aux côtés de Grand Corps Malade lorsqu’il refait ses premiers pas et quand il fait la connaissance de ses amis. Avec ses amis, Grand Corps Malade met de la bonne humeur dans le lieu dans lequel il vit. Ils chambrent les aides-soignants et les autres patients. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce livre ne nous déprime pas, au contraire nous avons le sourire ! Patients est un livre rempli d’humour qui aborde avec sérieux la question du handicap et la vie en centre de rééducation. Avec Toussaint, Farid, Fred et quelques autres, la vie dans ce centre devient un peu plus facile à supporter. Les blagues, les surnoms donnés aux aides-soignants tels que « le sanglier des Ardennes » pour Christiane, le concept de « niquer une heure », les concours de boxe en fauteuils roulants, les petites virées le soir dans les couloirs alors que c’est interdit… Tout ceci permet de retrouver un peu l’insouciance que l’on a quand on a vingt ans et de rire malgré ce qu’ils traversent.

Outre les étapes de sa rééducation et ses « aventures » avec ses amis, Grand Corps Malade rend un magnifique hommage au personnel soignant. Il montre combien les aides-soignants, Ernest, Christiane, Jean-Marie, les infirmières et bien d’autres, sont indispensables dans la vie d’un handicapé et combien ils font un travail formidable. Nous voyons également à travers ce livre combien le travail de Chantal, l’ergothérapeute est important pour faire des pas vers l’autonomie et François, le kiné qui aide les patients à renforcer leurs muscles ou parfois les faire marcher de nouveau. De plus, nous nous rendons compte combien les personnes paraplégiques, tétraplégiques ou autres sont dépendantes du personnel médical. C’est avec humour que Grand Corps Malade nous raconte comment se déroule la douche ou le fait d’aller à la selle lorsque l’on est dans l’incapacité de marcher.

grand corps malade

Ce livre ne laisse personne indifférent et est magiquement bien écrit. Patients nous montre ce qu’est le courage, la volonté et surtout montre le monde des handicapés tel qu’il est avec ses joies et ses drames. Patients est une ode à la vie et dévoile le difficile et long combat que font les personnes atteintes de handicap. Comme le dit Grand Corps Malade, les personnes qu’il a rencontrées dans ce centre sont «  les parfaits témoins des coups de crasse et des injustices de l’existence » et «  des icônes de courage, mais pas un courage de héros, non, un courage subi, forcé, imposé par l’envie de vivre ». Patients nous montre combien la vie est fragile et peut basculer d’un moment à l’autre.

C’est un livre à lire ou à relire sans hésiter ! Mais, si vous préférez la musique, découvrez Grand Corps Malade avec ses chansons !

Marie Barday

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *