Attrape-moi de la compagnie Flip Fabrique – Attrapez le bonheur en plein vol

Les arts de la scène sont des arts complexes et aléatoires. Sur une dizaine de spectacles auxquels vous vous rendrez, seuls un ou deux vous emporteront vraiment dans un autre univers. Pas toujours évident alors de braver la fatigue d’une longue journée et le froid de l’hiver pour parvenir jusqu’au théâtre, lieu où la roue de la fortune va tourner… Mais, parfois, la roue tourne, et la chance s’arrête sur une très bonne case. Alors, tous les soucis disparaissent. Le spectacle de la Flip Fabrique, c’est un spectacle Hakuna Matata. Un espace où il fait bon vivre, où, l’espace d’un instant, seule la communion entre artistes et spectateurs domine. Les spectateurs du théâtre Théo argence l’ont bien compris vendredi 9 décembre avec le très beau Attrape moi.

Un cirque, une famille.

© D.R.
© D.R.

La Flip Fabrique, c’est avant toute chose une affaire de famille, artistique et amicale. L’histoire de six circassiens québécois, qui ont un jour eu envie de créer leur propre spectacle. Comme dans une grande famille, il y’a l’oncle un peu bourru mais qui fait toujours rire, le petit frère un peu déjanté, le cousin confident, les amis avec qui faire la fête… Tous ensemble avec leur passé et leur futur, ils ont eu envie d’aller à la rencontre les uns des autres pour écrire une histoire commune. En couplant leurs différents talents, ils parviennent à créer un univers complet, riche en techniques et en émotions. Ensemble, ils donnent à la totalité du spectacle une puissance, une magie aussi fortes et fragiles que l’amitié. Sur scène donc, la joyeuse troupe raconte au public leurs rencontres, leurs souvenirs, et leurs journées de répétitions. Le tout bien sûr en gestes et en images ! À travers leurs numéros, individuels ou en duo mais toujours entourés par le collectif, les circassiens disent ce qui les a amenés jusqu’ici. Avec l’aide d’un immense décor peint en ardoise verte, ils notent au fur et à mesure les choses importantes : « de quoi sont faits les fils qui unissent les gens entre eux ? », et ajoutent des choses anodines, couplées à des photos accrochées montrant les artistes plus jeunes ou leurs souvenirs marquants. L’album photo justement, circulant entre eux, fait resurgir de la tendresse et de la poésie. Les duvets, qui ont servi à passer la nuit lors de leur tout premier été de création, devient source de jeux. La radio déclenche des envies de jonglage, et le soleil des envies de danser tous en chœur. Entre numéros et moments d’échange entre les artistes, et par conséquent le public, un seul sentiment s’impose : celui d’être une grande famille. Et peu importe si cela parait un peu mielleux, cela fait du bien, voilà tout.

Mais du talent pardi !

Mais il n’est pas tout d’appartenir à une famille. Communion ne veut pas forcément dire talent. Dans le cas présent, si. Grâce à leur énergie constante, les numéros s’enchaînent et on ne voit pas le temps passer. Leurs techniques, issues d’écoles et d’expériences comme le Cirque du Soleil, nous surprend encore. Si certains sont simplement très bons, ce qui est déjà rare, d’autres excellent. Particulièrement quand il s’agit de jonglerie. Entre balles et diabolos, rien ne résiste aux mains aériennes des artistes. Le numéro de yoyo par exemple est très original, de surcroît quand il est présenté avec un tel travail sur les lumières. Les numéros de voltiges, qu’ils partent du sol ou de trampolines, sont tous aussi beaux les uns que les autres. La musique qui tient une très grande place dans le spectacle est particulièrement efficace. Originale, drôle ou touchante, elle donne le ton aux numéros qui se déroulent devant nous. Enregistrée, ou jouée directement sur scène parfois, elle est parfaitement choisie et tombe toujours à point nommé. Comme l’ensemble du spectacle d’ailleurs. Là est la force de la Flip Fabrique : elle sait parfaitement calibrer un spectacle. L’humour est très présent, c’est évident. Personnages qui ne savent pas s’arrêter une fois la fête finie, autodérision, bref, l’humour québécois est là. Mais il sait s’effacer parfois pour laisser place à un moment plus sentimental. On rit, on pleure, dans tous les cas on est conquis.

Attrape-moi de la compagnie Flip Fabrique est donc un très bon spectacle de cirque, qui fait chaud au cœur dans le froid de l’hiver. Un moment convivial, qu’on a l’impression de passer auprès de vieux amis… Avec une seule hâte, les retrouver au plus vite !

Marie-Lou Monnot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *