Le cri du cœur du spectacle ZIGZAG : chassons l’ennui de nos théâtres

ZIGZAG : quel est ce spectacle au nom étrange ? À quoi s’attendre ? Sur le programme, cela s’adresse aux enfants dès 10 ans. Pourtant, c’est bien une pièce à voir pour tous les passionnés de théâtre, et ce spectacle s’adresse réellement à tout le monde.

Après le succès de la pièce au festival d’Avignon 2015, la compagnie des Larrons était de retour pour nous faire partager leur amour de la scène dans la pièce ZIGZAG, au théâtre de la Luna.

Avec Molière pour support

Cette création propose une sorte de conférence illustrée sur le théâtre et la mise en scène. Pour cela, il y a trois acteurs sur scène : Xavier Lemaire, le conférencier qui joue son propre rôle de metteur en scène et comédien. Puis il y a les formidables Isabelle Adréani et Franck Jouglas, qui tour à tour interprètent leur propre rôle de comédien ainsi que celui des techniciens plateau. Xavier Lemaire partage avec nous ses sentiments pour le théâtre, ceux du spectateur, du comédien et aussi du metteur en scène qu’il est, dans la vie de tous les jours. Il remonte l’histoire du théâtre pour nous esquisser les différents mouvements théâtraux qui ont existé et finalement dessine deux grandes tendances de mise en scène : le réalisme et le minimalisme/symbolisme. Pour illustrer chacune de ces tendances, Isabelle Adréani et Franck Jouglas interprètent systématiquement la même scène de théâtre, la première scène du Médecin malgré lui de Molière. ZIGZAG nous offre alors un panel d’humour si riche et si diversifié que vous ne pourrez qu’être séduit. Tout d’abord il y a la scène en elle-même qui présente un humour farcesque et populaire typique de Molière, puis les différentes mises en scène qui caricaturent chaque mouvement artistique (le réalisme et le symbolisme. Surtout le symbolisme en réalité, pour notre plus grand plaisir !). Enfin les intermèdes qui jalonnent cette création entre la conférence et les mises en scènes sont hilarants, grâce aux techniciens plateau par exemple, Jeanne-Yvette et Quentin, un peu simples et bourrus.

© Les Larrons
© Les Larrons

Une création prenante !

Cette pièce impressionne les spectateurs par sa virtuosité et son intelligence. D’un humour redoutable, elle démontre aussi les talents des comédiens qui doivent très souvent changer de personnages archétypaux et donc radicalement différents les uns des autres. Le succès de la pièce réside dans le plaisir que les spectateurs ont de les voir jouer. Mais aussi de les voir se métamorphoser pour les différentes mises en scène. Il y a un certain plaisir à voir la même scène de théâtre se réinventer encore et encore, juste là sous nos yeux !

La pièce est constituée d’une série de saynètes, et ainsi, nous ne nous ennuyons jamais. On nous présente sans cesse des mises en scène différentes, drôles et didactiques en même temps. À travers ces tableaux, c’est une réelle argumentation que l’on nous sert. Un plaidoyer pour un théâtre authentique, une volonté de « chass[er] l’ennuie de nos théâtres ». Cette dernière phrase du spectacle, sa morale si on ose utiliser ce mot, en tout cas le cri du cœur de la compagnie des Larrons, nous marque pour toujours dans notre expérience de spectateur.

ZIGZAG est un morceau de génie doublé d’un humour redoutable. Un exercice de style pertinent et enrichissant, un hymne à l’art, une leçon de théâtre magistrale.

Margot Delarue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *