Héloïse ouille, le coup de coeur de Jeremy pour le nouveau roman de Jean Teulé

Jean Teulé revient en 2015 avec un nouveau roman historique: Héloïse ouille, une œuvre au ton cru à consommer sans modération mais à ne pas mettre entre toutes les mains : âmes sensibles sabstenir.

Jean Teulé un artiste aux multiples carrières et aux multiples talents

L’auteur est né le 26 février 1953 à Saint-Lô, il commence sa carrière artistique en 1978 lorsque André Barbe, un dessinateur de bande dessinée remarque des dessins de Jean Teulé dans à Arcueil en région parisienne. Grâce à laide dAlain Barbe, Jean Teulé rentre comme dessinateur pour le magazine de bande dessinée: L’Écho des Savanes pour le numéro 44 de septembre 1978. L’œuvre de Jean Teulé parut sans discontinuer jusquau numéro 81 qui est le dernier de la formule historique avant que le magazine ne connaisse des difficultés financières.
En 1984 Jean Teulé travaille sur l’adaptation du roman de Jean Vautrin, Bloody Mary, dont les premières pages étaient parues dans le dernier numéro de l’Écho. Publié par Glénat en août 1983, l’album rencontre le succès critique et obtient lors du festival d’Angoulême 1984 un prix remis par la presse spécialisée, lequel prend le nom de Prix Bloody Mary.
En parallèle de sa carrière de dessinateur, il apparaît plusieurs fois dans deux émissions de télévision dans « L’Assiette anglaise » de Bernard Rapp ou « Nulle part ailleurs » sur Canal+.
A partir de 1990. Il abandonne la télévision et lunivers de la bande dessinée pour se consacrer uniquement à l’écriture et publie son premier roman en 1991: Rainbow pour Rimbaud, un roman plein damour et de poésie, adapté au cinéma en 1996 et qui reçut le Prix spécial du jury Cannes junior 1996. Deux autres romans de Jean Teulé ont été adaptés au cinéma, Darling, publié en 1998 et adapté sous le même titre en 2007 et Le Magasin des suicides, publié en 2007 et adapté par Patrice Leconte en 2012.

Jean Teulé romancier historique

loïse ouille nest pas le premier roman historique de Jean Teulé. Il faut citer avant lui Le Montespan publié en 2008 et qui a obtenu le Grand Prix du roman historique. Dans ce livre, il revisite lhistoire damour entre Louis XIV et sa maîtresse madame de Montespan, mais en faisant du mari cocu le personnage central de lhistoire, le tout avec beaucoup dhumour et un langage très cru. Il publie ensuite en 2009 Mangez-le si vous voulez, centré autour du drame de Hautefaye en 1870 durant lequel, Alain de Monéys, est molesté par des habitants du village, puis torturé et mis à mort dans des conditions de brutalité inouïe car il a été pris pour un prussien à la suite d’un malentendu sur ses propos. Il faut également citer Charly 9, paru en 2011 et qui sattaque au roi Charles IX et au massacre de la Saint Barthélémy, ou encore Je, François Villon, paru en 2006 qui relate la vie du poète français le plus connu de la fin du Moyen -Âge.
Plusieurs romans historiques de Jean Teulé ont été adaptés en bande dessinée, Charly 9 par Richard Guérineau en 2013 et Le Montespan en 2010 par Phillipe Bertrand ou encore Je, François Villon, en 2011 par Luigi Critone.

Revisiter une des plus belles histoire d’amour du Moyen Age

Père-Lachaise_-_Division_7_-_Abélard_17
Le tombeau des amants au Père Lachaise

Si Roméo et Juliette est lhistoire damour la plus célèbre de la Renaissance, il y avait avant elle une autre histoire dun amour interdit et tragique au Moyen-Âge, lhistoire dAbelard et dHéloïse. Ces deux personnages sont des personnes réelles dont lexistence est attestée par un certain nombre de sources et surtout par les lettres quils ce sont échangés.
Pierre Abelard était en cette année 1113 le plus grand philosophe et le plus grand professeur de Paris, des étudiants de tout lOccident se pressaient pour assister à ses cours. Malgré sa célébrité, Abelard accepte loffre du chanoine Fulbert de donner des cours à sa nièce, une jeune fille du nom dHéloïse. Il va sen suivre une folle histoire damour et de luxure entre le professeur et son élève, une histoire damour interdite que Jean Teulé se régale à nous raconter en nous livrant un récit très détaillé de leurs ébats avec un vocabulaire cru et souvent direct que lon ne peut sempêcher de citer, comme à la fin du chapitre 5: « La prochaine fois que tu me contraries, je tencule ».
Au delà des premiers chapitres forts distrayants sur les ébats du professeur et de son élève, Jean Teulé nous relate un amour qui va survivre à de nombreuses épreuves, lattaque contre Abelard, la séparation, la vie au couventLauteur noublie pas de citer une partie des lettres que se sont échangés ce couple mythique vers la fin de leur vie et qui ont largement contribué à leur célébrité. Ces lettres sont de véritables monuments de la littérature française faisant dHéloïse la première femme de lettres de la littérature française, avant même Hildegarde de Bingen. Quant à Abelard il est encore aujourdhui considéré comme lun des plus grand philosophe et théologien de l’époque.
Le couple fut enterré ensemble, dabord au Parcelet, puis leur tombeau a été déplacé au cimetière du Père Lachaise à Paris, ce qui a beaucoup contribué à la popularité de ce cimetière puisque les amoureux se rendent parfois sur la tombe du couple comme en pèlerinage.
Dun point de vue historique et comme pour les romans précédents, Héloïse ouille, nous offre de nombreuses anecdotes historiques sur la vie des gens à cette époque, leurs habitudes, leurs vêtements, etc., ce qui nous aide grandement à nous mettre dans lambiance du Paris du XIIème siècle où Notre Dame nest pas encore la cathédrale que nous connaissons aujourdhui et dont le souverain nest pas forcement le plus connu des rois de France puisque Louis VI le Gros doit une grande partie de sa postérité au film Les Visiteurs.

Ce livre de Jean Teulé est donc une lecture vraiment très agréable, que lon dévore à pleines dents, à condition de ne pas être choqué par son vocabulaire très cru et son style très direct qui ne prend pas de fioritures ni de gants pour nous décrire les relations amoureuses. Un livre à ne pas mettre entre toutes les mains et que les âmes sensibles devraient peut-être éviter.

Jeremy Young

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *