La Grande Aventure Lego, le coup de cœur de Jérémy pour des briques animées !

Il y a un peu plus de deux ans maintenant, Warner Bros, Village Roadshow Pictures, Animal Logic et Lego tentaient un pari fou, sortir au cinéma un film Lego, La grande aventure Lego. Porté à l’écran par les voix de Chris Pratt, star montante à l’époque, Elizabeth Banks, Will Ferrel, Liam Neeson et Morgan Freeman pour ne citer qu’eux, le film a remporté un énorme succès critique et public avec pas moins de 14 récompenses dans des festivals au titre de meilleur film d’animation. Retour donc sur ce film qui a su contenter petits et grands, fans des jouets danois et simples curieux !

Une réalisation époustouflante

L’attente autour de ce film était énorme : les premiers films Lego sur l’univers DC comics ou Star Wars ont connu un grand succès grâce notamment à leur ton décalé, ses intrigues parodiques et à la qualité de son animation. Ici, la même formule est appliquée. Emmet, le personnage principal, poursuit sa quête pour être « le spécial » qu’il semble destiné à être malgré lui. Si cette aventure est qualifiée de « grande » c’est parce qu’il traverse plusieurs univers, rencontre plusieurs « maîtres constructeurs », des super-héros tels que Superman, Batman, Wonder Woman, Michel Angelo des Tortues Ninjas, Green Lantern…, de grands hommes tels que Abraham Lincoln, Gandalf, Dumbledore, Leonard de Vinci, Michel Angelo le peintre, Shakespeare, etc. et surtout vit de multiples aventures toutes plus dangereuses les unes que les autres.
70812
Chaque monde traversé par les protagonistes est évidemment construit en Lego et l’utilisation des effets spéciaux pour animer les vagues, les courses poursuites et les explosions ou pour animer tous ces personnages est vraiment impressionnante, ce qui explique toutes les récompenses obtenues. Ce qui est particulièrement bluffant avec ce film c’est que même si on distingue parfaitement les pièces de Lego, on a  l’impression d’être dans un film d’animation classique, tout nous paraît aussi réel qu’un dessin animé traditionnel et le stop-motion est absolument admirable et rend hommage à tous les internautes qui réalisent de petits films sous cette forme. À aucun moment l’impression d’être dans un monde artificiel ne nous choque sauf lorsqu’on sort du monde animé pour revenir dans la réalité…lego-film-aventure,I-L-423165-22

Plusieurs niveaux de lecture pour un film intelligent

Le film est basé sur la quête d’un anti-héros, Emmet, destiné à devenir l’être le plus exceptionnel alors qu’il est l’être le plus commun possible. Si pour les plus jeunes, cette situation est avant tout hilarante et participe au ton décalé, pour le public un peu plus cinéphile, cet élément permet une critique de ce type de film qui fait d’un être commun un héros qui, tout de suite, prend les bonnes décisions, agit comme il faut…

Tout en amusant les plus jeunes, le long-métrage n’hésite pas à parodier l’univers du cinéma. Le polar est parodié avec le méchant et le gentil flic qui sont le même personnage et qui répond à tous les clichés du genre, sans parler des films de superhéros avec le personnage de Batman hilarant du début à la fin dans son rôle de personnage sombre et absolument parfait… À chaque fois qu’un cliché cinématographique est évoqué par un personnage, il prend immédiatement forme comme l’apparition du Faucon Millénium quand l’équipe a besoin d’un objet spatial ou l’apparition d’un bateau pirate qui les sauve lorsqu’ils sont perdus en pleine mer… Tout ce film est une épopée rocambolesque remplie d’humour avec une intrigue bien plus intelligente qu’il n’y paraît. Si effectivement, le film s’attache à parodier les films du genre, il rend également hommage au jeu de construction le plus célèbre du monde avec un passage dans la réalité où on voit comment les Lego peuvent être utilisés par des adultes et des enfants. L’adulte voit les Lego comme des outils pour reproduire le plus fidèlement possible le monde et non comme un jeu, rappelant les Lego inspirés de grands bâtiments architecturaux faisant du jouet de départ une œuvre d’art. L’enfant lui voit les Lego comme un jeu vecteur d’imagination. Ces petites briques, pour lui, servent avant tout à s’amuser, à créer un univers aussi magique qu’inventif et pas forcément fidèle à la réalité. Finalement le film rend hommage à ces jouets et prône une interaction générationnelle entre les adultes qui voient un objet d’art et les enfants qui désirent s’approprier ces sculptures.

La_Grande_Aventure_LEGO_Le_guide_officiel_2
Ce film hilarant, plein de références et d’une qualité visuelle et technique exceptionnelle ravira donc petits et grands et saura vous questionner sur les films que nous avons l’habitude de voir. Laissez-vous emporter par ces petites briques de couleur, découvrez le monde de ce film afin de construire ensuite le vôtre !
la-grande-aventure-lego-1
Jérémy Engler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *