LA PLAYLIST CONFINÉE DE L’ENVOLÉE 

On peut dire que nous vivons une période un peu spéciale et atypique en ce moment. Alors on s’adapte, on prend le temps de faire des choses qu’on n’avait jamais le temps de faire avant, ou au contraire, on regorge d’imagination, de productivité et de créativité. En effet, le confinement n’est pas vraiment vu du même oeil, encore moins de la même oreille musicale. À chacun.e sa manière de vivre ce confinement. Mais si on le vivait en musique ?  (Image mise en avant © Henn Kim)

Henn Kim 3

© Henn Kim

Il faut dire que notre technologie a fait quelques miracles ces derniers temps pour notre plus grand plaisir. Oui, il est possible de revoir, de votre lit ou de votre canapé, un ballet de l’Opéra de Paris, lire un livre de Mona Chollet directement sur le site des éditions Zones, voir un nombre innombrable de documentaires en replay sur ARTE (cf Article Sélection de documentaires Arte : Les femmes dans le monde de l’art). Alors, oui, si on cherche un peu, d’un côté culturel, on est plutôt bien loti. 

Mais nous, dans cet article, on est surtout là pour vous parler musique, vous donner des petits tips,  quelques idées musicales. Et pour vous parler encore un peu plus de notre chaîne préférée et emblématique : ARTE (oui, ils nous inspirent davantage ces derniers temps), allons du côté d’ARTE Concert. En cette période de confinement, j’ai pris plaisir à regarder de nombreux concerts de groupes et artistes que j’affectionne, tel que Bon Iver, Tamino, Yann Tiersen, etc.… Il y a un très large choix, et surtout, il y en a pour tous les goûts ! Alors, si j’ai un conseil à vous donner petit.e.s musicos : perdez-vous sur cette plateforme, écoutez tout ce que vous voulez, prenez le temps.

Vous l’aurez compris, tout ceci m’a beaucoup inspiré pour la playlist de ce mois-ci. J’ai donc choisi de mettre une artiste en avant : mention spéciale pour Izïa et son « Concert à la maison ». Cela a été un moment fort de mon confinement. Il faut dire que ce live acoustique était très agréable, plein de sensibilité et d’émotions. Bon, c’est vrai, j’ai une certaine fascination pour la famille Higelin que j’affectionne tout particulièrement. Mais ce jour-là, ce premier avril, Izïa devait jouer à l’Olympia qui affichait complet. Alors c’est les larmes aux yeux qu’elle nous a remercié d’être aussi nombreux.ses sur l’internet, derrière notre ordinateur, en nous chantant ses plus belles chansons accompagnées d’une guitare acoustique et de sa superbe voix. Je vous laisse donc avec quelques unes de ses musiques pour découvrir cette talentueuse artiste, ou au contraire, la redécouvrir : 

La Vague – Izïa

Calvi – Izïa

Dragon de métal – Izïa

Pour revoir le live ARTE c’est ici

Mais comme je vous le disais, nous n’avons pas la même approche musical pour vivre ce confinement. Voici donc les choix de nos rédactrices et rédacteurs : 

Manon : 

Summer Wine – Nancy Sinatra & Lee Hazlewood 

« Célèbre chanson du duo Nancy Sinatra et Lee Hazlewood, ce morceau est parfait en ces temps de confinement : une pincée de 70’s, un soupçon de violons dramatiques, et une bonne dose de bonne humeur estivale, voilà la recette du délicieux « Summer Wine ». À déguster frais sans modération ! »

Pauline : 

Ryo Fukui – Mellow Dream

« Tensions. Membres tétanisés. Télétravail ? Remplissage de rayons ? Rédactions ? Nerfs tendus comme un arc bandé. Trop d’écrans ? Trop de lectures ? Besoin de lunettes ? Incongruité. Solitude. Isolement. Mort et désolation. Broyer du noir. Mélancolie cramponnante. Pesanteur. Menace éparse. Craindre. Pour la vie des uns et des autres. Enfermement ? Perte d’un brin d’espérance ? Non ? « Vous avez, semble-t-il besoin de couleurs. » Diagnostic immédiat et irréprochable. « Quelconque envie pourtant si primordiale. Alors, vous prendrez votre ordinateur ou votre tablette (encore une fois, une fois de plus). Vous lirez cet article. Et vous écouterez ce rêve moelleux. Le piano de Ryo Fukui transpercera votre brouillard. Il se chargera du reste, pas à pas : pas feutrés de chats, délicatesse, suavité apaisante… »

Raujika – Cry More

« Tourne le vieux disque. Il est écrit Fairy Tale. S’emballent le piano, les entrelacs de voix, cette féerie oubliée dans un coin de ta tête. Et, comme la ballerine sur la boîte à musique, tu retourneras en enfance. Nostalgie quand tu nous tiens… » 

Henn Kim 2

© Henn Kim

Elisabeth : 

Calypso Rose – Calypso Blues 

Veinte Anos – El Sexteto Son Cubano 

« J’avoue écouter assez peu de musique pendant ce confinement : j’ai l’impression que cela envahit trop l’espace. Il y a pourtant des moments où la musique est bien agréable. Pour moi, c’est une musique joyeuse, insouciante et en même temps reposante. Du soleil, de la légèreté et pas trop de décibels pour s’évader en douceur. Je retrouve ce savant mélange dans les musiques de Calypso Rose. Et aussi dans pas mal de musiques latino-américaines comme « La llorona » chantée par Joan Baez, ou encore « Veinte anos » interprété par El Sexteto Son Cubano. Bon, et puis parfois, quand le besoin de se défouler et de danser est irrépressible, je reconnais que je mets Shakira à fond, mais je ne pense pas indispensable de vous dire sur lesquels de ses tubes je me déhanche. »

Candice : 

Barry White – You’re The First, The Last, My Everything 

«  Kitch vous dites ? Tout à fait ! Le confinement peut être propice à la mauvaise humeur, à la petite déprime… car c’est vrai dehors il fait beau, les oiseaux chantent et impossible de sortir voir les ami.e.s ! Alors donnez moi un peu de sonorités 70’s, une voix chaude et un rythme entraînant puis dansez seul.e, avec votre famille, votre amant.e… Place à la bonne humeur ! Marche aussi avec une bonne partie des chansons des années 70. » 

Jeremy : 

Un peu de mélancolie heureuse – Tim Dup 

« Quand on est contraint à l’isolement, on peut avoir tendance à devenir fou ou à se plaindre de ce qu’on subit. Avec cette chanson à la mélodie suave, on se laisse bercer dans un état de quiétude avec légèreté. Le piano nous accompagne dans cette « mélancolie heureuse », cet oxymore qui résume bien notre situation où l’on doit faire avec et essayer de vivre le plus heureux possible dans une situation particulièrement délicate. Une chanson qui apaise et fait réfléchir à la fois que demander de plus pour supporter ce confinement. » 

On fait comme si – Calogero 

« Toujours du piano, toujours une mélodie douce et apaisante, mais cette fois-ci, il s’agit d’une chanson écrite pendant le confinement. Au-delà du fait que les recettes de cette chanson iront aux services hospitaliers, il s’agit d’une chanson pleine d’espoir. En cette période de crise, il faut réussir à positiver et cette chanson nous y aide. Un véritable hommage à notre capacité de résilience et de solidarité pour continuer d’avancer dans ce monde confiné. » 

Ambre : 

James Blake – When the party’s over (Billie Eilish Cover)

« Je suis anxieuse de nature, et la période n’est pas vraiment propice au calme. Je cherche alors dans la musique la douceur et l’apaisement que je ne trouve pas ailleurs, heureusement il suffit souvent d’un de mes artistes préféré et d’un piano, voilà donc James Blake qui reprend le titre de Billie Eilish, du coton dans vos oreilles. »

RY X – Body Sun 

« J’ai profité du confinement pour écouter l’album de Ry X, pas vraiment nouveau, puisque sorti en février 2019. En terme de douceur, cet artiste ne me déçoit jamais, et même si il a été difficile de choisir un morceau plutôt qu’un autre, Body Sun reste vraiment unique et me rappelle la première chose que je vais faire quand tout ça sera fini, m’allonger dans l’herbe et prendre le soleil. » 

Article rédigé par Lucile Sauverzac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *