La Vérité

L’Envolée Culturelle s’est rendue ce dimanche soir au cinéma « Le Zola » de Villeurbanne pour assister à la projection de La Vérité, dernier film du réalisateur Japonais  Hirokazu Kore-eda. Après le succès de son film à Cannes et une Palme d’or en poche pour Une affaire de famille, le réalisateur s’offre un casting français de choix avec à la tête du film : Juliette Binoche et Catherine Deneuve, deux actrices phares (dont une icône du cinéma français), liées entre ironie et émotions. C’est avec brio que le réalisateur nippon exécute ce subtil récit familial. (Image mise en avant : © L.Champoussin 3B Bunbuku MiMovies)

La relation mère-fille

L’histoire se déroule à Paris, dans la demeure de l’élégante Fabienne, interprétée par Catherine Deneuve. Cette grande star du cinéma français est au sommet de son art : récompensée de plusieurs Césars qui couronnent ses plus grands rôles, adulée par ses admirateurs, parfois féroces. Catherine Deneuve semble jouer son propre rôle dans ce film : l’actrice qu’elle interprète et la « vraie » Catherine Deneuve se confondent. Mais c’est sa place de mère qui la rattrape ici. Sa fille Lumir est une réalisatrice installée à New-York avec sa fille et son mari. Lumir rend visite à Fabienne à l’occasion de la sortie de ses mémoires « La vérité ». Mais la lecture du livre de la mère par sa fille devient l’élément déclencheur d’une recherche de vérité, d’histoires anciennes ou regrets et blessures se mêlent.  

Hirokazu Kore-eda nous propose au travers de ces retrouvailles, une réelle plongée dans la complexité d’une relation mère-fille face à la carrière de la mère. On en apprend sur le passé grâce à ses mémoires, mais elle joue dans un film le rôle d’une fille dont la mère ne vieillit pas. Nous sommes donc immiscés peu à peu dans un imbroglio entre le passé et le futur. C’est ici que réside l’essentiel du film, le réalisateur nous amène peu à peu d’un film léger à la française dans une production complexe qui nous a laissés songeurs… Les deux femmes se retrouvent alors et font face à leur passé commun. 

80371584_736186656876354_4849839000053088256_n

© La Vérité

« La poésie est indispensable au cinéma, qu’elle traite ou non de la banalité du quotidien ». 

Le film nous transporte dans les coulisses des tournages de films, plusieurs scènes se déroulent dans les studios où acteurs et réalisateurs échangent à propos des différentes émotions, on y voit régisseurs, maquilleurs, techniciens travailler ensemble pour donner l’illusion attendue dans un film. Dans les coulisses la star du plateau Fabienne, fume, boit et partage ses tourments à la manière d’une diva vieillissante qui commence à sentir le déclin de sa carrière. Le jeu, la vérité, la fiction, le temps, ce film est une réflexion sur l’illusoire et le concret, et c’est réussi.  

La Vérité de Hirokazu Kore-eda est actuellement en salle et l’Envolée Culturelle vous conseille vivement d’aller le voir ! 

Mehdi

 

 

 

 

Article rédigé par Mehdi Ben.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *