Le coup de cœur de Prunelle, c’est L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa de Romain Puértolas

Un bref coup d’œil sur la biographie imaginaire de Romain Puértolas et vous serez illico portés dans l’univers loufoque de ce nouvel auteur. Après avoir exercé dans sa vie « extra-réelle » de nombreux métiers improbables et hétéroclites (« traducteur-interprète, steward, magicien, découpeur de femmes dans un cirque autrichien »), Romain Puértolas a connu le succès avec son premier roman, L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa. A la grande surprise de tous, ce livre a très vite remporté un franc succès qui a fait sortir l’auteur de l’ombre, à l’automne 2013. Après la composition de sept romans refusés, c’est donc la consécration pour Romain Puértolas grâce au récit des aventures hilarantes d’un jeune fakir !

Une folle épopée

cache_2443755133Dans la droite lignée du best-seller de Vikas Swarup, Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire, le roman de Romain Puértolas se présente comme une épopée pour le moins rocambolesque. Le jeu de détournement que présente le titre de ce livre indien marque la volonté de l’auteur de s’amuser. C’est ainsi que nous suivons les traces d’un jeune fakir qui doit se rendre en Angleterre pour aller chercher un lit à clous chez Ikéa ! Autour de lui se dessine une belle constellation de personnages dont les allés et venues tiennent le lecteur en haleine et le font entrer dans un tourbillon d’aventures qui ne cessent de changer de cap au fur et à mesure que le roman avance. C’est donc tout un jeu de points de vue qui anime ce livre et qui fera le bonheur, aussi bien de nos jeunes professeurs de français friands d’exemple pour leurs cours, que de tout lecteur à la recherche d’un véritable roman à intrigue et à rebondissements.

De l’humour, en veux-tu en voilà

« Fakir de son état,  Ajatashatru Lavash (prononcez  J’attache ta charrue, la vache) avait décidé de voyager incognito pour sa première venue en Europe. »

Romain Puértolas ne se prend jamais au sérieux dans son roman. Outre les situations abracadabrantesques dans lesquelles se retrouve toujours le personnage, malgré lui, l’écriture  de l’auteur ne manque pas de jeux de mots qui donnent l’impression au lecteur de suivre une soirée avec de bons amis ! Bref, détente et lecture légère sont au rendez-vous.

fakir fesses

Une quête initiatique, un voyage méditatif

Sous l’humour et la bonne humeur qui font l’esprit de ce livre, le lecteur saura trouver de quoi méditer sur des faits de société plus sérieux que drôles. Dans son parcours, le personnage principal devient clandestin et découvre l’envers du décor de cette Europe « Ikéa », petit eldorado matériel pour des immigrants en quête d’une vie florissante. Sans jamais tomber dans le larmoyant, l’auteur parvient à traiter de ce sujet actuel avec humour et délicatesse. Il fait également évoluer son personnage au fil des péripéties qu’il rencontre, de sorte qu’il gagne peu à peu en épaisseur psychologique. De simple charlatan, ce fakir devient un personnage touchant, qui nous invite à réfléchir sur notre propre humanité et sur ce qui constitue l’essence de cette dernière.

Prunelle Deleville

5 pensées sur “Le coup de cœur de Prunelle, c’est L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa de Romain Puértolas

  • 5 octobre 2014 à 18 h 59 min
    Permalink

    On en a beaucoup entendu parlé, mais comme je me méfie toujours de ce qui est trop populaire, je ne l’ai pas lu… Mais après votre billet, j’ai très envie de courir l’acheter 🙂

    Répondre
    • 7 octobre 2014 à 19 h 08 min
      Permalink

      Super! Effectivement, le livre a eu un bon succès commercial, mais ce n’est pas de mauvais augure. J’attends donc vos retours!

      Répondre
  • 1 novembre 2014 à 19 h 29 min
    Permalink

    Je l’ai terminé ce matin, et j’ai adoré!!!!!! Je l’ai tout de suite prêté, en espérant qu’il plaira autant qu’à moi 🙂 C’est le genre de livre qui me laisse un sentiment de bonheur, de sérénité, même si il traite de sujets sérieux, et un peu de déception quand il faut que je le referme après avoir lu la dernière page !

    Et voilà, maintenant, je me retrouve tellement désemparée que je ne sais pas quel livre commencer 😉
    Merci en tout cas d’avoir partagé votre coup de cœur 🙂

    Répondre
  • 18 novembre 2014 à 10 h 16 min
    Permalink

    Je ne lis votre commentaire que maintenant. Pardon!
    Je suis tellement contente que le livre vous ait plu! C’est vrai qu’il laisse un beau flottement de bonheur!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *