Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi de Mathias Malzieu, une étincelle au cœur de la nuit et pour Maire-Lou Monnot

Il est 19h30, sur un parking d’hôpital. Mathias rencontre un géant. Il vient de perdre sa mère, il souffre. Heureusement, le géant est docteur, docteur en Ombrologie. Giant Jack accompagne les gens dans leur deuil en leur donnant une valise. Dedans, une ombre, des livres. De l’espoir surtout…

Une écriture onirique

Mathias Malzieu est un poète, un grand enfant avec une imagination débordante. Dans chacun de des romans, il nous emporte dès les premiers instants dans des mondes imaginaires, entre Lewis Caroll et Tim Burton. Dans La Mécanique du cœur, il nous racontait l’histoire d’un jeune homme avec un cœur-horloge. Dans Le plus petit baiser jamais recensé, c’était l’aventure d’une femme invisible. Ce sont des histoires d’amour hors-normes, des personnages qui ne rentrent pas dans des cases, différents des autres. D’autres vies, d’autres voix, qui parviennent à chaque fois à s’accorder avec la nôtre. Avec Qu’il fait tout le temps nuit sur toi, le premier de ses romans, Mathias Malzieu nous offre un voyage au pays des ombres, un rencontre entre un géant et un homme. Un voyage au pays des morts, peuplés de fantômes qui se nourrissent de brouillards et de géants au cœur d’or. Un voyage au cœur de soi aussi, au cœur de la mort, au cœur de la vie.
Pour cela, une plume qui court sur le papier, une écriture qui s’envole, délicieuse comme un nuage. On la savoure, la dévore même tellement elle est exquise… Des mots tantôt enrobés de velours, sucrés et tendres, tantôt froids et cruels. Entre tendresse et amertume, une douceur pimentée. C’est par ce subtil mélange qu’on est touché, emporté dans ce monde. Par sa sincérité, ses mots aussi grand que Giant Jack, la tristesse se fraie un chemin et les sentiments font surface. Un véritable cri du cœur.

couverture 2
A travers ce roman, l’auteur nous parle de sa propre expérience. A travers ses mots, il nous montre que dans ce silence si absolu, nous ne sommes pas seuls. D’autres sont là, avec eux aussi, leur « sac de vide ». Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi est intimiste, mais profondément universel… et c’est par cela qu’il est simplement beau.

Entre vie et poésie, une émotion toujours vive

Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi nous touche par son intensité, sa profondeur. Peut-être car les émotions qui y sont décrites le sont avec des mots simples, justes. Pas de grandes phrases pour une émotion pourtant si forte. Peut-être aussi car ce sentiment – le fait de perdre un être cher – arrive forcément à un moment donné dans nos vies. On n’y échappe pas. Certains s’écroulent, d’autres se cachent derrière un masque. Mathias Malzieu lui, écrit. Mathias, lui, s’imagine un monde. Il va quitter celui de l’enfance, progressivement. Sa chambre, son skate, sa musique. L’absence de son dans une cuisine autrefois toujours en mouvement. Doucement, on quitte ce monde pour un autre, glacial et froid: le pays des morts. Ce monde derrière le nôtre, ou des fantômes, plus ou moins transparents, plus ou moins légers, se promènent. Puis, on revient. Différemment, forcément.

Mathias Malzieu
Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi, c’est la nuit. Le vide après la mort ; le silence. Comment continuer à vivre ? Comment oublier la souffrance mais pas les souvenirs ? Comment se reconstruire ? Des phases de questions, des phrases de questionnement. « Est-ce que ça va mieux, est-ce que c’est léger comme une bulle de laisser son corps juste là, tel un vêtement abîmé que l’on ne peut plus porter ? C’est fini ce poids qui écrasait ton sourire ? qui écrasait ton ventre, qui t’écrasait ? Tu as pu t’échapper, dis ? Avec ton sourire en poche maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi ? » Des moments de doute, de rejet, de peur. Mais Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi, c’est la vie aussi. Car quand la mort arrive, au-delà du vide, c’est la vie en elle même qui nous arrive droit au cœur. Sa fragilité. Giant Jack, un géant pas fragile mais plein de tendresse, est là pour redonner goût à la vie. Avec ses livres et ses blagues, il voyage un temps en compagnie des personnes endeuillées. Il les accompagne, au plus loin que dure le voyage de la mort, puis s’en va, et laisse place à la mélancolie.

Que l’ombre soit présente ou non dans vos cœurs, n’hésitez pas à prendre le temps de voyager en compagnie de Mathias et de Giant Jack. Car dans tous les cas, ils vous parleront, d’une manière ou d’une autre. Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi est une étincelle dans la nuit, une étincelle qui vous réchauffera le cœur. Un ouvrage à déguster en train, avec en bande-son Dionysos et l’album Monsters in Love, avec Mathias Malzieu aux commandes.

Monnot Marie-Lou

Une pensée sur “Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi de Mathias Malzieu, une étincelle au cœur de la nuit et pour Maire-Lou Monnot

  • 9 décembre 2014 à 23 h 54 min
    Permalink

    l’ombre n’est heureusement pas présente dans mon cœur, mais je note les références!
    On ressent vraiment votre émotion, votre sincérité en lisant votre article…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *