Petit Vampire revient hanter nos nuits

Le 10 mai 2017, après douze ans d’absence, Joann Sfar a décidé de donner un coup de jeune à un personnage qui n’en avait pas vraiment besoin, à savoir Fernand, un petit vampire de trois cents ans. Ce personnage, qui a peut-être bercé l’enfance de certains d’entre vous, était le héros de sa propre série Petit Vampire et s’était vu gratifié de sept tomes avant que l’auteur ne lui préfère d’autres projets.

© Joan Sfar

Quelle histoire de vampire !?

© Joan SfarL’éditeur Rue de Sèvres permet la renaissance du Petit Vampire. En effet, douze ans après et avec un changement d’éditeur entre temps, faire une suite paraissait compliqué. Joann Sfar a donc décidé de changer de format et de narration. Sans renier les histoires précédentes qui relevaient plus du conte pour lui, il recrée l’histoire de Petit Vampire en reprenant des éléments de ces histoires précédentes et notamment du premier tome, Petit vampire va à l’école. Dans cette nouvelle version, le Petit Vampire devient une BD d’aventures plus dense car le format passe de trente pages avec six cases par pages à une soixantaine de pages avec douze cases par pages. Le bédéiste souhaite, avant tout, ajouter un élan épique et riche d’aventures à son récit initiatique originel.

Ainsi, on voit comment Petit Vampire est passé de petit garçon à vampire, comment il rencontre Michel, son ami humain. Cet « acte 1 » est intitulé « Le serment des pirates » et est le premier d’un récit en trois volumes qui verra Petit Vampire en prise avec Le Gibbous, personnage d’une œuvre vieille de plus de trente ans, Le Borgne Gauchet. Ce personnage à face lunaire, déçu par Pandora, la mère de Petit Vampire, a décidé de chasser les vampires. Ce tome 1 nous pose les bases de l’intrigue. On redécouvre les origines du personnage avant que l’auteur nous explique son ennui et son rêve de découverte et les dangers qui le guettent… Mais ces dangers ne seront vraisemblablement expliqués que dans le deuxième tome qui paraîtra en 2018, la même année de sortie du film d’animation autour du Petit Vampire. De beaux projets en perspective ! L’auteur a d’ailleurs déjà annoncé que ces trois tomes auront une suite qui tournera autour de l’univers de Peter Pan, ce qu’introduit déjà le titre du premier acte « Le serment des pirates ».

© Joan Sfar
© Joan Sfar

Du neuf avec du vieux

À la différence de la résurrection du Chat du Rabbin en 2015, ce renouveau n’en est pas vraiment un. En voulant contextualiser son personnage, il reprend trop d’éléments déjà connus, offrant finalement peu de nouveautés avec cette BD. L’histoire est plutôt séduisante et attrayante, elle ravira des enfants mais plusieurs éléments de l’intrigue sont repris d’anciennes bandes dessinées, or on aurait aimé quelques nouveautés, même si les questions de la mort et de la peur chez les vampires commencent à se développer.

Capable de passer du jeune public au public adulte sans difficulté, avec des histoires toujours étonnantes et surprenantes, ici l’auteur déçoit quelque peu. Pas dans le style de dessin car il est fidèle à ce qu’il fait habituellement avec des visages ovales, des fonds peu travaillés mais traduisant bien l’atmosphère, ni dans la façon de raconter l’histoire qui laisse une grande part à la narration. Comme on l’a déjà dit, l’histoire reprend des éléments déjà existants et il nous tarde de découvrir les prochains tomes pour en savoir davantage et voir de vraies originalités scénaristiques, notamment dans les aventures que rencontrera Petit Vampire avec le Gibbous.

Ces prémices d’une aventure en trois actes laissent un goût amer mais sont porteuses d’espoir ! Espérons qu’on ne sera pas déçu par la suite…

 

Jérémy Engler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *