Du pittoresque en long, en large et en travers pour le tome 4 des aventures de Bob Tarlouze

Découvrez le Tome 4 des Aventures de Bob Tarlouze : Fais pas l’andouille ! de Frank Andriat qui sera présent aux Assises Internationales du Roman du 23 au 29 mai 2016. Il animera le Cabaret de lecture le 28 mai 2016 de 14h à 15h30 aux subsistances 8, quai Saint Vincent 69001 Lyon.

À la recherche de la sérénité !

photo 2Frank Andriat nous convie, avec son livre, à une ballade au cœur de la Bretagne. Pas dans une ville, non ! Dans une petite bourgade où le confort est rudimentaire, pas de superflu juste le strict minimum et ce n’est rien de l’écrire ! Il faut le lire pour apprécier la qualité de la description de l’auteur. Voici donc Bob Tarlouze et la Fouine, en terre bretonne chez Léon et Katell, pour une déconnexion avec le monde réel. La Fouine s’acclimate très mal à ce havre de paix : il est si habitué aux palaces et la vie bruyante de New York ! Bob, quant à lui, espère profiter de cette douceur de vivre, totalement dénudée, pour se reposer. Hélas ! Notre auteur ne l’entend pas de cette oreille et réserve une tout autre aventure que celle du  farniente  à notre enquêteur et son équipe.
Pour ceux connaissant la Bretagne que de nom ou à travers des photos, ils partiront à la découverte de cette contrée grâce à l’auteur. À la lecture des premières pages, une envie de « retraite » en terre inconnue nous submerge « des chapelles, des calvaires, des massifs d’hortensias, des dolmens et des bois ». Un retour aux sources dans tous les sens du terme et une sorte de retraite spirituelle au programme ! L’auteur, d’humeur railleuse, au milieu de phrases semblant anodines, nous glisse subtilement : « Comment peut-on garder un accès aux valeurs humaines lorsqu’on ne navigue plus que dans un monde où la réalité se fait et se défait en quelques clics ? ». Nous vous invitons, cher lecteur, à méditer sur cette question …

Une enquête peut mener bien loin

photo 1 (1)Tout débute avec la disparition de Crac, nous vous entendons tout de suite penser : chouette ! Un homme disparaît… surtout après ces quelques pages vantant les bienfaits de « dame Bretagne ». Mais désolé, il s’agit d’une Corneille, un volatile certes ! Mais différent de ses consœurs : c’est une médiatrice thérapeutique. De quoi faire rire plus d’un lecteur en classe de collège mais pas seulement car la Fouine aussi trouve cela risible. D’autant plus qu’il vient d’apprendre que le fromager récite des fables de La Fontaine à ses chèvres. L’auteur, par la bouche de Léon, lance la phrase « Quant aux bêtes, La Fontaine leur convient particulièrement : pour apprendre à aimer les hommes, il faut se rapprocher des animaux », sans doute un petit rappel à l’ordre destiné aux parents de nos chérubins foulants les cours de nos établissements scolaires, qui oublient parfois l’éducation civique ! Mais revenons à nos moutons, tout ce petit monde constitue un ensemble très disparate et Frank Andriat nous décrit, à travers les personnages et leurs dialogues, la personnalité de chacun des protagonistes de cette aventure. En quelque sorte, un échantillonnage d’hommes et de femmes de notre société actuelle. L’enquête les conduit sur la piste d’un historien qui déteste Hitchcock et ses « oiseaux », un homme étrange respecté par tout le village et on met Bob en garde en lui signifiant : « Nos affaires, nous les réglons entre nous ». Une sorte d’omerta bretonne plane sur le village… Petit à petit, l’auteur, lance des petits cailloux pour que Bob et la Fouine assemblent les morceaux d’une enquête s’avérant bien plus dense qu’il n’y parait. Heureusement Crac sera retrouvée et la raison de sa disparition un hymne à la solidarité et à l’amour. Une bonne morale comme on les aime.
Frank Andriat nous embarque dans une aventure digne d’un détective privé où tous ses personnages jouent, pour le lecteur, le jeu d’une vérité brute de « décoffrage ». Chacun va apprendre de l’autre !

Pour tous lecteurs

Ce livre figure dans le registre « Jeunesse » et l’écriture moderne, enjouée, efficace permet aisément à des collégiens de le lire. Mais nous pensons qu’il s’adresse à tous types de lecteurs car une multitude de thèmes sont abordés dans cette aventure : le retour aux vrais valeurs de l’existence, l’identité au sens propre comme au sens figuré, l’homosexualité, l’utilisation des moyens de communication, l’isolement, l’amour… nous espérons vivement voir, un jour, les aventures de Bob Tarlouze figurer sur la liste des livres à étudier au collège. Nos enfants, au travers d’une histoire amusante pourront y dénicher quelques morales à appliquer au quotidien ! Nous entendons l’auteur nous murmurer à l’oreille : pour évoluer psychologiquement nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir. Frank Andriat vient de nous faire parcourir un bout de ce chemin… le plus dur reste à faire !

Françoise Engler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *