Plus que de la batterie avec Aurel

Voici un projet qui pourrait faire peur ou impressionner : la sortie d’un album solo par un batteur ! Mais qui donc se lance dans un tel défi ? Son nom : Aurélien Ouzoulias, batteur entre autres du Mörglbl (avec le fameux Christophe Godin à la guitare) et de Satan Jokers. Et ce qu’on peut dire, c’est qu’il réussit à sortir un album très riche musicalement et qui reste accessible au grand public !
Cette sortie a déjà deux ans mais si on vous en parle aujourd’hui c’est parce qu’il présente son album Playground en DVD avec une ré-édition CD Audio… Avec 2 heures d’exercices, tous les morceaux en vidéos… Intéressant cadeau pour les musiciens, et en particulier les batteurs ! C’est Noël avant l’heure !

Un batteur compositeur

428665_10150611693306359_1780360076_n-fa44d
© D.R.

Aurélien Ouzoulias, batteur fabuleux, a sorti son premier album solo intitulé « Playground » sous son nom (Aurel). Il assure donc toutes les parties de batterie de son album, mais signe aussi la plupart des compositions (sur 10 morceaux, il y a 7 compositions et 3 reprises). Il s’est entouré de plusieurs guitaristes et de plusieurs bassistes invités selon les morceaux. À noter aussi la présence de claviers et de Stick Chapman pour les instruments, ainsi que de chant.

L’album s’ouvre sur l’instrumental « Time For Change » qui donne tout de suite le ton de ce que sera l’album : riche en influences musicales, avec une belle maîtrise (sans tomber dans la démonstration), avec une musicalité qui le rend accessible à tous. « Skip The 16th » continue sur la lancée en nous invitant dans un univers musical instrumental mélodique avec de jolis arrangements aux influences progressives.

Un album pas seulement rock

288225_10150922646111359_417048349_o
© D.R.

Avec « One Way », c’est le premier morceau chanté de l’album, le style devient plus rock et rentre-dedans tout en gardant un côté prog. Vient ensuite « Compromise », et là c’est vraiment metal, style coup de poing, agressif dans une certaine mesure tout en restant musical. Après cette montée en termes de tension rythmique et sonore, on revient à une pause plus mélodique et progressive, et même bien planante avec « Life On A Water Drop ». Retour au côté le plus métallique de l’album avec « Feeling The Same ». « No Regrets », propose un rock plus apaisé avec des influences classic rock et rock prog. Ensuite, une reprise majestueuse de « In The Dead Of Night », fabuleuse chanson des mythiques UK… Avec Renaud Hantson au chant (Starmania, Satan Jokers…), et Christophe Godin (Mörglbl, Gnô…) à la guitare pour un solo rendant hommage au grand guitariste Allan Holdsworth… Un moment épique musicalement ! On a droit à une reprise du morceau ultra connu « Spain » de Chick Corea, avec un Patrick Rondat en grande forme à la guitare, sans oublier Pascal Mulot à la basse ! Et pour clôturer l’album, ce sera une reprise fantasque (je vous laisse la découvrir à l’écoute…) de la ritournelle « Pour Un Flirt »… La touche humoristique comme cerise sur le gâteau !

Un album à dominante rock mais avec plein de différentes influences musicales tout en restant cohérent qui trouve un équilibre entre musique instrumentale et chansons, des compositions de qualité, des reprises intéressantes. Cet album évite la démonstration pure et dure pour donner place à une musique riche, créative, et accessible ! Tout ce qu’on retrouve dans son DVD, qui mêle talent et pédagogie avec brio !

Jean-Pierre Biskup, rédacteur au journal Rictus.info où cet article a été publié initialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *