Réaliser son rêve, impossible ? Détrompez-vous, Eddie the eagle, le coup de cœur de Marie vous le prouve !

Humains que nous sommes, nous avons tous un jour rêvé d’être pilote de formule 1, princesse, athlète ou autres. Pour beaucoup d’entre nous, ce rêve ne s’est jamais réalisé. Cependant, nous aurions tort de nous dire que c’est impossible car ce n’est pas le cas. Prenez de la hauteur et sautez à ski en compagnie d’Eddie Edwards et vous verrez que tout est possible !
Eddie the eagle est un film sorti en mai dernier sur nos écrans. Il est réalisé par Dexter Fletcher. L’affiche regroupe Hugh Jackman et Taron Egerton pour les acteurs les plus connus du long-métrage. Il est assez difficile de définir le genre de ce film. Je vous laisse lire la suite et vous découvrirez pourquoi…

Une histoire invraisemblable, défiant toute imagination !

L’histoire débute lorsqu’Eddie Edwards est un petit garçon. Ce dernier est assez fragile. Ayant des problèmes aux genoux, les médecins lui recommandent de ne pas faire de sport. Qu’à cela ne tienne, Eddie défie le monde médical et commence le sport. Le sport, c’est toute sa vie puisque ce petit garçon rêve de participer aux Jeux Olympiques. Qui n’a jamais eu ce rêve, me direz-vous ? Certes, c’est un rêve et nous savons que c’est souvent irréalisable, mais cela ne l’est pas pour Eddie Edwards. Il s’entraine avec les moyens dont il dispose et ce petit britannique à lunettes n’est pas au bout de ses surprises ! Malgré de nombreuses paires de lunettes cassées, Eddie ne perd pas espoir. Sa mère la soutient de tout son cœur, ce qui n’est pas le cas de son père. Nous pourrions nous dire qu’Eddie est un petit garçon et qu’avec le temps son rêve disparaitra. Eh bien non ! À l’adolescence, Eddie Edward se lance dans le saut à ski et son projet est de participer aux Jeux Olympiques d’hiver !

619b62e94fb2fd224733633cb1d4a19118e7d3f1

Un film où le rire est de mise !

Eddie the eagle est un de ces films où le spectateur est presque « obligé » de rire ou du moins de sourire, de par la trame de l’histoire pour le moins originale et par le personnage, Eddie Edwards. Ce dernier est le personnage principal du film et est très attachant. Après sa non sélection pour participer aux Jeux Olympiques de ski alpin, il se lance au saut à ski. Malgré ses nombreux échecs et son père qui ne le motive pas et qui lui dit qu’il n’y arrivera jamais, Eddie ne lâche rien. Il est motivé comme jamais. Il tombe, tombe et tombe de nouveau, mais rien ne l’arrête, même ses skis qui ne sont pourtant pas adaptés au saut à ski ! Son attitude, ses paroles, tout est fait pour nous faire rire. Eddie arrive à faire le 15 mètres, nous serions tentés de recommencer la même hauteur, pour Eddie il n’en est pas question ; il essaye plus haut ! Ce personnage est dingue, courageux et surtout motivé !
C’est là que nous pourrions se dire que ce film est une comédie…mais cela reste à voir !

Quand la réalité dépasse la fiction…

17446c1a000005dc-0-image-m-14_1457171012331Eddie Edwards réalise son rêve en participant aux Jeux Olympiques en 1988 à Calgary. Ce personnage n’en est pas un puisqu’il existe réellement. Michael Edwards, plus connu sous le nom d’Eddie the Eagle, a effectivement participé aux Jeux Olympiques d’hiver en 1988. Cet homme est la preuve qu’un rêve peut se réaliser ! Michael Edwards est le premier sauteur à ski britannique représentant la Grande Bretagne dans une compétition olympique. Malgré ses résultats désastreux, Michael Edwards est acclamé par le public.
Ce film est difficile à classer, il est une comédie et en même temps un biopic. Eddie the Eagle est un film à voir. Ce film nous montre qu’un rêve d’enfant peut se réaliser avec du courage, de la détermination et de la motivation. C’est une belle illustration de courage et d’espoir. La bande son de ce film est géniale tout comme les ralentis lorsqu’Eddie the Eagle saute à ski.

Ce film vertigineux nous montre que l’impossible est parfois réalisable !

Marie Barday

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *