Une vie à travers le journal d’un enfant de lune

Joris Chamblain, dont le travail de scénariste ne vous est pas inconnu si vous lisez régulièrement L’Envolée Culturelle, s’est associé à Anne-Lise Nalin pour parler d’une maladie peu connue, celle des enfants de lune. Comme toujours lorsqu’il écrit pour la jeunesse, il nous plonge dans le monde de l’enfance avec élégance comme il le faisait avec Les carnets de Cerise. L’auteur sensibilise le lecteur à cet état à travers le journal intime d’un de ses enfants. Pour Anne-Lise Nalin, illustratrice de nombreux romans pour la jeunesse et dessinatrice de la bande dessinée Premières Vendanges, ce monde de l’enfance est loin d’être inconnu et elle parvient à le retranscrire avec une incroyable vérité. (image mise en avant : © Kennes Editions)

journal enfant lune 2 © Kennes Editions

© Kennes Editions

Les enfants de lune

Publiée aux éditions Kennes, cette BD propose une plongée dans le quotidien des enfants atteints du Xeroderma Pigmentosum. Cette maladie rare contraint les enfants à vivre la nuit, ce qui explique leur nom. Leur peau est inadaptée aux rayons UV du soleil et ils ne peuvent sortir au soleil sans risque. Cette maladie se manifeste vers deux ans par des lentigines solaires semblables à des taches de rousseur sur le visage et influence une espérance de vie qui ne dépasse pas les trente ans pour les mieux suivis. Très peu de dispositifs existent pour traiter les enfants : il faut revêtir les fenêtres d’un filtre spécial anti-UV, porter sans cesse des vêtements qui couvrent la peau, des masques pour le visage et des tissus pour le cou, des gants, sans oublier la crème solaire avec l’indice le plus puissant possible. Certains enfants ne peuvent sortir sans une espèce de combinaison de cosmonaute dont le tissu est semblable à celui des tenues de la NASA pour aller dans l’espace. En France, l’association « Enfants de la lune » Association pour le Xeroderma Pigmentosum est l’une des rares à proposer des activités ou des ressources aux porteurs de cette maladie, notamment en organisant des camps d’accueil pendant les vacances d’été car elle n’a pas les moyens d’avoir un centre d’hébergement en dur à l’année. Touché par la situation de ces malades, Joris Chamblain a écrit un scénario dans lequel il nous livre le quotidien des jeunes atteints.

journal enfant lune 1 © Kennes Editions

© Kennes Editions

Une aventure humaine et personnelle

Cette BD, dont une partie des bénéfices de la vente est reversée à l’association, nous fait suivre le parcours de deux personnages, Maxime et Morgane. Maxime a 17 ans et est le personnage du journal intime que Morgane, 16 ans, trouve derrière le radiateur de la maison dans laquelle elle vient d’emménager. Cette adolescente peu enjouée à l’idée de vivre dans cette nouvelle maison se trouve une raison d’aimer ce lieu grâce au journal de ce jeune homme dont elle suit le récit de vie, d’abord touchant puis de plus en plus tragique. Dans son journal intime, Maxime raconte son quotidien d’enfant XP, nous sensibilisant à la situation de ceux qui souffrent de cette maladie et notamment de la difficulté à vivre avec le regard des autres. Anne-Lise Nalin opère un traitement intéressant des couleurs en les montrant très vives tout au long de l’album sauf lorsqu’une scène est vue par un des enfants de la lune et que les tons deviennent jaunes. Par ce procédé très simple, elle souligne leur différence, et rappelle la difficulté qu’ont ces enfants à percevoir le monde. Quant à Morgane dont les expressions du visage et notamment le regard permettent de vivre et ressentir toutes les émotions qu’elle éprouve, la lecture de ce journal agit sur elle comme une révélation. Elle décide de retrouver ce Maxime et s’engage donc en tant que bénévole dans une association pour les enfants de la lune, ce qui lui ouvre une nouvelle perspective de vie. La double aventure que vit Morgane grâce à ce journal intime est d’une très grande sensibilité et remplie de suspens et de rebondissements, faisant de cet ouvrage un outil de sensibilisation aussi bien destiné à des adultes qu’à des enfants.

Vous pouvez retrouver la bande annonce de la BD en cliquant ici.

Cette bande-dessinée réussit à sensibiliser sur un sujet très grave en nous faisant vivre une aventure de grande qualité, tout en réalisant une bonne action. Les dessins aux traits doux et aux couleurs vives sauront plaire aux enfants comme aux adultes, et vous pouvez compter sur le talent de conteur de Joris Chamblain pour vous emmener dans une extraordinaire histoire aux côtés des enfants de la lune.

Article rédigé par Jérémy Engler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *